Commune de Paimpont Paimpont, la perle du massif forestier de Brocéliande, au coeur de la Bretagne, berceau de la légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la table ronde

Patrimoine

La commune de Paimpont possède un patrimoine riche et varié s'étalant sur une période allant de la préhistoire à nos jours : Monuments mégalithiques, forges de Paimpont, abbaye notre dame, sites naturels et légendaires.

On trouve de nombreux sites mégalithiques millénaires sur la commune dont la plupart sont devenus des lieux de contes et légendes.

Le plus connu d'entre eux est le « Tombeau de Merlin » baptisé ainsi au début du dix-neuvième siècle. Ce monument est le vestige d'une allée couverte que l'ancien propriétaire du terrain brisa pour y chercher un trésor qu il ne découvrit jamais.

A un kilomètre à vol d'oiseau, au lieu dit la Brousse Noire, on trouve une autre allée couverte appelée « Tombeau des Anglais ».

De l'autre coté du massif forestier, « l'Hotié de Viviane », anciennement « Tombeau des druides » domine le Val Sans Retour depuis maintenant 5000 ans.

Quelques monument mégalithiques de moindre importance jalonnent la commune, comme « l'allée couverte de l'Orgeril ».

La majorité des sites Arthuriens de la forêt de Brocéliande sont sur la commune de Paimpont. Le plus ancien est sans conteste la « Fontaine de Baranton », décrite au douzième siècle par le poète normand Robert Wace. Cette source est le lieu de nombreuses légendes celtiques comme la rencontre de Merlin et Viviane, le combat opposant Yvain au Chevalier Noir ou la légende de Ponthus fils du roi de Galice. Elle est célèbre pour ses vertus miraculeuses permettant de déclencher la pluie.

Outre le Tombeau de Merlin et l'Hotié de Viviane, le Val Sans Retour est le site légendaire le plus visité. C'est dans cette vallée encaissée, et sinueuse, qu'a été située la légende de Morgane et des amants infidèles.

Le monument architectural le plus important de la commune est l'abbaye Notre Dame de Paimpont. Récemment restaurée elle dévoile son histoire millénaire. Parmi ses principaux attraits on peut noter la voûte en bois et la rosace du treizième siècle , la voûte en ogive, les fresques et les statues du quinzième siècle, les retables, les boiseries, les statues, le christ en ivoire et le grand logis du dix-septième siècle. Fondée au septième siècle par le roi de Domnonée Judicaël, elle est à l origine du village et de l étang de Paimpont.

De nombreuses croix et chapelles viennent compléter le patrimoine religieux de la commune. Parmi les plus remarquables on peut citer la croix Lucas, plantée au milieu des landes, qui commémorerait une bataille du haut moyen-age pour la succession du trône de Bretagne. La crois St Judicael, croix monolithique de schiste pourpre à l'origine inconnue mais aussi La chapelle St Eloi des forges de Paimpont datant de 1599 ou le jardin de la Grotte abritant la fontaine où la Sainte Vierge serait apparue à Judicaël vers 645.

La présence d'une importante activité métallurgique depuis l'antiquité; atteignant son point culminant entre le dix-septième et la fin du dix-neuvième siècle a laissé sa marque sur la région. Principal vestige de ce passé, le site des Forges de Paimpont et son  important réseau hydraulique qui permettait l'apport en énergie motrice. Depuis 2001, le site est classé "Monument historique". Le laminoir rénové, les deux haut fourneaux et le village ouvrier sont ouvert à la visite.

La commune de Paimpont est au coeur du plus important massif forestier de Bretagne. Englobant la majeure partie de la forêt de Brocéliande, elle accueille de nombreux étangs dont l'étang de l'abbaye, classé réserve naturelle départementale, des arbres remarquables comme le chêne des Hindrés, des vallées à l'écosystème préservé comme la vallée de l Aff, de vastes zones de landes, des tourbières, une faune et une flore multiple a découvrir au fil des sentiers.

Découvrez l'encyclopédie de Brocéliande : broceliande.brecilien.org